La saison des bal est à nos portes, et pour les jeunes lycéennes, la recherche nécessaire (et parfois détournée) d’une robe de bal rose princesse parfaite.

Mais pour certains, cette chasse peut être une source de stress … que ce soit financier ou trouver quelque chose dans lequel ils se sentent à l’aise.

Sharayah Kramberg-Hilyer, de l’Académie Mynderse, espère atténuer cette anxiété.

Depuis la fin de l’année dernière, elle travaille sur un projet pour solliciter des dons de robes de bal doucement utilisées pour les étudiants à choisir. Jusqu’à maintenant, elle en a recueilli entre 20 et 25 et cherche maintenant à étendre son idée à d’autres districts scolaires.

L’idée était née de la nécessité et d’un cœur attentionné.